La danse dans tous ses états!

par Josi | 5 novembre 2018
catégories : african tour

  • 2018-11-04_senegal_toubab-dialaw_9789_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9809_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9840_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9842_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9850_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9854_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9856_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9857_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9860_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9863_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9866_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9874_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9882_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9885_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9888_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9889_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9893_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9909_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledesables_9913_k
  • 2018-11-05_senegal_ecoledessables_9903_k
  • 2018-11-06_ecoledessables_int_stage12
  • 2018-11-06_ecoledessables_int_stage18
  • 2018-11-06_ecoledessables_int_stage19
  • 2018-11-06_ecoledessables_int_stage28
  • 2018-11-06_ecoledessables_int_stage5
  • 2018-11-06_ecoledessables_int_stage6
  • 2018-11-06_senegal-ecoledessables_01
  • 2018-11-06_senegal-ecoledessables_02
  • 2018-11-06_senegal-ecoledessables_03
  • 2018-11-06_senegal_toubab-dialaw_9779_k
 
Image La danse dans tous ses états!

Ce n'est peut-être pas une coïncidence si je me retrouve à quelques kilomètres seulement de la célèbre Ecole des Sables de Toubab Dialaw et dont la vocation est de former les futurs danseurs et chorégraphes à la danse africaine traditionnelle et contemporaine. Un petit contact par mail depuis le Mali et hop, me voici propulsée au cœur d’un stage de danse avec de grands chorégraphes africains!

«Ce lieu a éduqué, inspiré, encouragé et réuni des danseurs et chorégraphes d’Afrique et d’ailleurs. Il est la fierté des danseurs Africains, il est maintenant leur maison, leur espoir. Ils le disent. Ils le vivent.» explique Germaine Acogny, fondatrice de l'Ecole des Sables. Et de m'accueillir en me serrant très fort dans ses bras!

Ecole des Sables
L'Ecole des Sables | un lieu entièrement dédié à la danse et ouvert sur la nature

Le lieu est emblématique, face à la lagune, entouré par la mer et la savane. L’école a fait de Toubab Dialaw, ce petit village de pêcheurs situé à 50 km de Dakar, un endroit mondialement connu et reconnu. Les espaces de danses, ouverts sur la nature, sont splendides et propices à la création ainsi qu'à la (re)connection avec la terre-mère.

Les professeurs – tous de grands chorégraphes africains – viennent du Sénégal, du Burkina, d’Afrique du Sud et... du Cameroun!. La vingtaine d’élèves (pour la plupart des danseurs professionnels) est elle issue de toute l’Afrique, mais rassemble aussi des gens du Liban, du Sud-Ouest de la France et même de Bali. C’est dire si les échanges ont été variés et profonds! Heureusement d’ailleurs, car sans leur énergie et leurs encouragements, je crois que j’aurais abandonné, tant l’engagement physique et émotionnel était fort avec pas loin de 7 heures de danse par jour, des chorégraphies très techniques et la pression liée à la restitution du stage sous la forme d’un spectacle donné à l’institut français de Dakar en fin de semaine.

Danseurs Ecole des Sables
Une partie de l'équipe des élèves et professeurs de danse de l'Ecole des Sables

Le 2e jour, l’émerveillement du début laisse place à la fatigue, la frustration et la solitude. Une longue ballade face à une mer déchaînée m’a permis de prendre conscience que si, en rêve, tout est possible, sa concrétisation est un combat de chaque instant. Et moins envers les éléments extérieurs qu'envers soi-même. Et qu'il faut aussi parfois reconnaître ses limites. Mais cela en vaut tellement la peine!

À force d’épuisement physique et de mouvements répétés, le mental finit par céder. Le corps alors retrouve toute sa simplicité et son harmonie, débarrassé de sa vision idéalisée et séductrice pour n’être plus qu’une masse fluide en ondulation avec l'espace visible et invisible. Ce qui laisse place alors à un fabuleux outil d’expression et d'ancrage dans l'être! Bon je m’arrête là avant de trop disgresser ; )

Famille Toubab Dialaw
Retrouvailles en famille au Sobo Bade

Maintenant que cette expérience est passée et que j’ai retrouvé les miens pour un repos bien mérité au Sobo Badé, bel espace culturel avec quelques chambres joliment décorées face à la mer, je me prends à rêver d’organiser un stage de danse de l’âme ici, au Sénégal, en collaboration avec l'Ecole des Sables. Tout y est réuni pour une expérience inoubliable: le cadre, l’énergie, les infrastructures et les facilités qu’offre le Sénégal. Et chose incroyable, Patrick - le fils de Germaine et actuel directeur de l’école - est plus qu’enthousiaste à cette idée... Alors, Go?

Inchallah! comme on dit ici : )

catégories : african tour


GAKOMO.CH | LE BLOG

 
 
 

Vivez l'aventure
avec nous!

Rejoignez la Tribu Gakomo!

Profitez d'infos exclusives, de vidéos, d'avantages sur notre shop ou autres instants de bonheur à partager!

 
 
 
 
design by lien custom design
powered by lien Kameleo