Accepter de revenir: un challenge!

par Laurent | 21 octobre 2019
catégories : african tour, reflexion

Image Accepter de revenir: un challenge!

Si nous pouvons bien confirmer que «les voyages forment la jeunesse», nous n’avons pas trouvé d’adage traitant du retour. Dommage, car c’est toujours un gros défi de revenir après avoir vécu de manière aussi intense pendant de nombreux mois. À vrai dire, après 4 mois de vie «à la Suisse», nous n'entamons que maintenant l'atterrissage...

Préparer son voyage est une évidence, mais préparer son retour l’est beaucoup moins. Pour ma part, j’avais déjà expérimenté le dur retour à la «normalité» après un voyage de plusieurs mois en Zambie alors que j’avais à peine 22 ans. Il m’avait bien fallu 2 ans pour faire disparaître cette petite voie au réveil me demandant «Mais qu’est-ce que je fous là?». Je m’étais juré à l’époque de ne pas m’y faire reprendre. Et ça avait plutôt bien marché depuis (3 mois de marche sur le chemin de Compostelle, road trip au Canada et au USA, ...)

Retour Zambie
Mon retour de Zambie en 1999 m'avait affecté durant de nombreux mois...

Un retour «en douceur» avec la fête des vignerons...

Alors nous avons eu une idée un peu saugrenue: avoir un gros défi qui nous absorbe tout entier au retour pour nous forcer à lâcher prise et expérimenter un retour dans le feu de l’action. Quoi de mieux qu’un restaurant de 66 mètres carrés au bord de l’eau (une première pour nous), une équipe de 20 personnes à gérer et des milliers de repas à préparer pour défendre haut les couleurs du continent lors d’une manifestation unique qui n’a lieu qu’une fois par génération? Avec la Fête des Vignerons cuvée 2019, nous avons effectivement été plutôt bien servi (voir les articles ici)

Toutefois cela ne fait que repousser le choc du retour de quelques semaines, même si celui-ci devrait être certainement moins fort, du moins c’est ce que nous pensions. Notre famille camerounaise nous a permis de prolonger aussi quelque peu l’aventure africaine et à l’heure où j’écris ces lignes, “la mère” vient de retrouver les siens à Douala bouclant ainsi la boucle.

Ma-Anne
Un retour teinté d'Afrique avec «la mère» à nos côtés durant 3 mois

Home Sweet Home

Le soleil crache ses derniers rayons, les feuilles des marronniers virevoltent dans la brise et les courges garnissent les étals et vitrines. Pour la première fois depuis plus d’une année, nous nous retrouvons seuls, en famille, dans notre home sweet home... Reposant et déroutant à la fois!

Bureau Custom-Gakomo
Au dernier étage, un bureau ethnique pour Custom et Gakomo!

Et ce ne sont pas les projets qui manquent, tant pour Gakomo que pour la famille, sans oublier Custom, aminci mais bien vivant. Mais, nous avons aussi fait le choix de la lenteur, de la vie simple, du «moins mais mieux» en privilégiant l’être au faire.

Un vrai challenge j’vous dit!

catégories : african tour, reflexion


GAKOMO.CH | LE BLOG

 
 
 

Vivez l'aventure
avec nous!

Rejoignez la Tribu Gakomo!

Profitez d'infos exclusives, de vidéos, d'avantages sur notre shop ou autres instants de bonheur à partager!

 
 
 
 
design by lien custom design
powered by lien Kameleo